Picto Blog Blog
Picto Contact Contactez-nous
Picto Ressources Ressources
la mobilité durable pour votre politique RSE

LE VAE, ARGUMENT DE POIDS DANS UNE DÉMARCHE RSE

À l’heure où les acteurs économiques font l’objet d’une vigilance accrue de la part de leurs diverses parties prenantes, définir une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) concrète et mesurable est en passe de devenir un enjeu majeur pour asseoir leur légitimité.
Le recours au Vélo à Assistance Electrique (VAE) permet justement de répondre aux standards de la RSE de manière transversale.
Une formidable aubaine pour les entreprises qui vivent avec leur temps et le veulent…durable.

Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Politique RSE
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Plan Mobilité
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Utile pour la planète
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Fédérateur
Fleche Bleue décorative
Fleche Bleue décorative
Performance

Intégrer le VAE dans votre politique RSE

En France, plus de la moitié des entreprises de cinquante salariés ou plus déclarent s’engager dans la RSE qui devient une réalité incontournable et souvent nécessaire pour l’obtention de normes et certifications.
Le VAE présente des bénéfices pour l’ensemble des trois piliers constitutifs d’une démarche RSE : le volet social, environnemental et économique. Permettant de faire « d’une pierre trois coups », le vélo du futur s’impose comme un moyen idéal pour alimenter cette démarche, communiquer et susciter l’adhésion aux valeurs de l’entreprise.

integrer vae et rse

Le plan de mobilité rendu obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés

L’article 51 du projet de loi relatif à la transition énergétique adopté le 14 octobre 2014 rend obligatoire le plan de mobilité (anciennement plan de déplacement entreprise) pour les entreprises de plus de 100 salariés sur site. La loi fixe un cadre d’application, mais pas les modalités précises de conception, de conduite et de mise en œuvre.

Le VAE, qui favorise l’intermodalité, est une solution innovante à intégrer dans ces Plan de Mobilité. B2eBike accompagne les entreprises dans le cadre de la mise en place d’un Plan Mobilité avec comme axe central le vélo à assistance électrique partagé et les bornes de recharge par induction entièrement connectées.

une bonne politique pde et pdi

Le soutien des Pouvoirs Publics

Si les pouvoirs publics soutiennent ce plan c’est bien parce qu’il s’inscrit dans une démarche éco-responsable et de mobilité durable. Car, les principales finalités du Plan de Mobilité sont, tout d’abord, de diminuer les émissions polluantes, ensuite de décongestionner les axes de circulation domicile-bureau et par ailleurs de faciliter tous les déplacements liés à l’entreprise.

L'Article 51 du projet de loi relatif à la transition énergétique adopté le 14 octobre 2014

I. – La sous-section 1 de la section 1 du chapitre IV du titre Ier du livre II de la première partie du code des transports est complétée par un article L. 1214-8-2 ainsi rédigé :

« Art. L. 1214-8-2. – I. – Le plan de mobilité prévu au 9° de l’article L. 1214-2 vise à optimiser et à augmenter l’efficacité des déplacements liés à l’activité de l’entreprise, en particulier ceux de son personnel, dans une perspective de diminution des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques et de réduction de la congestion des infrastructures et des moyens de transports.

« Le plan de mobilité évalue l’offre de transport existante et projetée, analyse les déplacements entre le domicile et le travail et les déplacements professionnels, comprend un programme d’actions adapté à la situation de l’établissement, un plan de financement et un calendrier de réalisation des actions, et précise les modalités de son suivi et de ses mises à jour.

« Le programme d’actions peut notamment comporter des mesures relatives à la promotion des moyens et usages de transports alternatifs à la voiture individuelle, à l’utilisation des transports en commun, au covoiturage et à l’auto-partage, à la marche et à l’usage du vélo, à l’organisation du travail, au télétravail et à la flexibilité des horaires, à la logistique et aux livraisons de marchandises.

« Le plan de mobilité est transmis à l’autorité organisatrice de la mobilité territorialement compétente ou à l’autorité territorialement compétente pour élaborer le plan de mobilité rurale.

« II. – Dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains, toute entreprise regroupant au moins cent travailleurs sur un même site élabore un plan de mobilité pour améliorer la mobilité de son personnel et encourager l’utilisation des transports en commun et le recours au covoiturage. L’entreprise qui ne respecte pas cette obligation ne peut bénéficier du soutien technique et financier de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

« III. – Les entreprises situées sur un même site peuvent établir un plan de mobilité interentreprises, qui vise les mêmes objectifs que le plan de mobilité défini au I et est soumis à la même obligation de transmission à l’autorité organisatrice de la mobilité territorialement compétente ou à l’autorité territorialement compétente pour élaborer le plan de mobilité rurale. »

II. – Le II de l’article L. 1214-8-2 du code des transports, dans sa rédaction résultant du présent article, s’applique à compter du 1er janvier 2018.

Respecter l’environnement avec le vélo électrique

70% des émissions de gaz à effet de serre ont lieu pendant le déplacement domicile-travail. Or, la France s’est engagée à réduire ses émissions de 40% d’ici 2030 et 75% d’ici 2050, par rapport au niveau de 1990. Il est temps d’agir !
Le vélo est bon pour la planète. C’est un outil accessible pour permettre au plus grand nombre de s’engager simplement et concrètement puisqu’il permet d’éviter toute émission de CO2 ou particules, réduit les nuisances sonores, limite la congestion urbaine, les infrastructures dédiées au transports et l’usure des routes.

le vélo électrique est bénéfique à l'environnement

Dynamisez votre politique sociale

Les dernières enquêtes montrent que c’est sur les préoccupations sociales, et notamment la sécurité, la santé et le bien être, que la RSE est attendue par la société civile.
Cela tombe bien ! La bicyclette des temps modernes alimente la politique sociale et de ressources humaines de l’entreprise à travers ses nombreux bénéfices pour les employés (gain de temps, meilleure santé, baisse du stress, dialogue social, hausse de la motivation, réduction de l’absentéisme, etc.)
Au-delà de la mobilité, c’est tout un projet d’entreprise qui se construit autour de l’intégration du VAE. Fédérateur, il suscite l’engagement et la cohésion des diverses parties prenantes dans une dynamique positive.

politique sociale

Quand pédaler rime avec efficacité économique

L’enjeu d’une politique RSE est de promouvoir une conduite éthique de l’activité tout en permettant d’accroître les performances. Intégrer le VAE dans sa politique de déplacements est un signal fort de l’entreprise, témoignant de sa volonté de se développer en limitant l’impact sur son environnement en général.
Douce pour les finances, la bicyclette 2.0 est également source de nombreux gains de productivité indirects, contribuant ainsi à une optimisation des performances d’exploitation.

enjeux du rse
couverture livre blanc

LIVRE BLANC

Découvrez notre livre blanc

Les entreprises ont une carte à jouer en intégrant efficacement le vélo électrique dans leurs stratégies. Le VAE peut se révéler un véritable levier de performance environnementale, économique et sociale.

Dans ce livre blanc, découvrez les avantages qu’offriront la mise en place du VAE dans votre entreprise

Télécharger le livre blanc